Professeur Mongi Jemmali
Président d’honneur
Fondateur du TCM

 

La création d’un club de tennis à Monastir en 1978  relève de l’exploit et même du miracle !
La mission pouvait sembler absurde, loufoque impossible, le sport « tennis »était considéré comme un sport bourgeois non populaire, toute demande de soutien n’avait aucune chance d’aboutir. Après un itinéraire parsemé d’embûches et une période de nomadisme sans domicile fixe «SDF» (Sidi ghadamsi Hôtel Regency, Kuriat palace, Faculté de pharmacie etc…) .Le club est aujourd’hui très fier du chemin parcouru, la réalisation « d’un Club House » doté de six terrains prouve que le sérieux, la volonté, la persévérance et les sacrifices de tout le monde n’étaient pas vains. Plusieurs Noms qu’on ne citerait pas au risque d’en oublier, ont été derrière cette aventure, qu’ils soient remerciés, le Tennis club de Monastir (TCM) leur est éternellement reconnaissant. 
Parti de rien le TCM poursuit sa marche au service de ce sport, avec sérieux et enthousiasme .La seule satisfaction c’est cette jeunesse qu’il forme et qu’il encadre fièrement .Cette consécration est une juste récompense pour la rigueur, l’application et le sens du sacrifice. Le Club a réussi à remporter plusieurs coupes et prix, à organiser plusieurs tournois nationaux et internationaux, à établir des jumelages avec des clubs étrangers.
Nous avons l’ultime conviction que le Tennis Club de Monastir joue son rôle d’éducateur, il œuvre pour que le sport soit une école d’éducation civique et humaine (Respect d’autrui, responsabilisation, abnégation).Signe du temps, le président actuel est un pur jus du club, joueur, entraîneur, directeur technique et enfin président. 
Je ne voudrai pas terminer ce préambule sans remercier tout particulièrement les présidents, les membres des comités du club , les entraîneurs et les supporters qui ont permis de faire survivre et développer ce club en défiant toutes les entraves.